BD : Astérix T38 La fille de Vercingétorix

Synopsis : Effervescence et chamboulements en perspective ! La fille du célèbre chef gaulois Vercingétorix, traquée par les Romains, trouve refuge dans le village des irréductibles gaulois, seul endroit dans la Gaule occupée à pouvoir assurer sa protection. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la présence de cette ado pas comme les autres va provoquer moults bouleversements intergénérationnels…

Critique : 4ème album inventé par le duo Ferri/Conrad et pour moi le moins bon.
Autant « Astérix et la transitalique » avait un scénario original et était excellent, autant celui-ci sonne le déjà vu même si il a un thème d’époque.
Le thème principal c’est les adolescents et leur esprit de rébellion. Cela ne colle pas tout à fait à l’esprit d’Astérix et c’est un thème déjà mainte fois exploité dans d’autres séries.
L’histoire est sympa mais sans plus. Il manque quelque chose pour qu’on s’évade dans ce récit.
Par contre, on retrouve bien l’esprit de Goscinny dans les divers jeux de mots et calembours disséminés dans cette album.
Le prochain album devrait avoir lieu en extra-muros, ce sont souvent les meilleurs, Ferri et Conrad devraient donc nous « re pondre » un album plus digne d’Astérix.
Ma note : 5/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :