Film : 6 Underground (diffusé depuis fin 2019 sur Netflix).

Synopsis : Quel est le meilleur avantage d’être mort ? Ce n’est pas d’échapper à votre patron, à votre ex, ou même d’effacer votre casier judiciaire. Ce qu’il y a de mieux avec la mort … c’est la liberté. La liberté de lutter contre l’injustice et le mal qui rôdent dans notre monde, sans que rien ni quiconque ne vous arrête.
Six individus, issus des quatre coins du monde, tous, les meilleurs dans leur domaine, ont été choisis non seulement pour leurs compétences, mais aussi pour leur désir unique d’effacer leur passé afin de changer l’avenir. La bande est réunie par un leader énigmatique, dont le seul objectif est de s’assurer que tous tomberont dans l’oubli mais que leurs actions, pour sûr, leur survivront.

Critique : Pour un des films les plus vus sur Netflix je suis vraiment déçu.
Comme beaucoup de films d’action le scénario est connu et ultra-prévisible mais là où « Tyler Rake » (par exemple) joue sur l’action à 200% ici l’action passe souvent au second plan, un comble pour du Michael Bay.
On commence avec une bonne scène d’action certes totalement irréaliste et en mode psychédélique, mais ça fait parti du style et je me dis que je vais passer un bon moment. Malheureusement, après, le film bascule et il faudra attendre 1h pour revoir de l’action de faible qualité qui plus est.
Le récit est totalement décousu, en cause, notamment, les flashbacks trop longs et souvent sans grand intérêt.
Les personnages ne sont pas intéressants, ils sont soit insipides soit énervants.
Ils ont essayé de mettre plein d’humour mais à aucun moment ça ne fonctionne, ce n’est pas drôle et souvent mal dosé.
Les incohérences dans un film d’action c’est presque normal car le style veut que tout soit irréaliste ce qui va forcément créer ces incohérences. Mais ici elles sont trop grosses et bien trop nombreuses pour qu’on puisse faire abstraction.
La scène qui tâche : le moment où 3 subit le gaz hilarant, malgré son masque, en pleine prise d’otage mais reprend ses esprits grâce à une balle tiré dans son masque par 7, la même balle qui était capable de perforer les murs juste avant. Cela résume le film, ce passage n’est pas drôle, n’a aucun sens, est rempli d’incohérence et le tout gâche totalement la scène d’action qui devrait être l’élément principal du film.
Même la fin est bizarre avec un moment barbare qui ne colle pas avec l’esprit que le film a développé jusque là.
Pour les acteurs, ça va même si Ryan Reynolds est clairement en-dessous de ses capacités. C’était marrant de voir Mélanie Laurent dans un style différent.
Mon avis personnel est que ce film est à éviter, il y a bien mieux dans ce style.
Ma note : 1/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :