Manga : 50 nuances de gras (5 tomes actuellement).

Synopsis : Naoe travaille dans un centre de massage et de bien-être, où il soulage les gens de leurs petits bobos. Mais le jour où il voit débarquer Erufuda, une étrange jeune femme un peu grassouillette, il comprend qu’il a affaire à un cas critique… Sa patiente n’est autre qu’une elfe, coincée dans notre monde à cause de son surpoids ! Ayant commis l’erreur de goûter à la nourriture terrestre, elle est, depuis, complètement accro aux frites ! Avec son sale caractère et sa totale mauvaise foi, l’elfe est loin d’être commode… Et Naoe va découvrir qu’elle n’est pas la seule créature fantastique à avoir besoin de son aide pour rester en pleine(s) forme(s) !

Critique : Une série très sympathique qui est bien plus intéressante qu’on ne pourrait le croire.
On suit Naoe, un jeune homme, qui se retrouve confronté à une elfe qui pervertie par notre société de consommation se retrouve en surpoids et ne peut retourner dans son monde. Il va donc essayer de devenir son coach nutritionniste. Par la suite, il va rencontrer d’autres jeunes femmes du monde de la fantasy qui ont les mêmes problèmes.
D’un premier abord, on pourrait croire qu’on est devant un manga d’humour un peu simple avec un côté Ecchi (sexualité non développée) mais au final c’est plus complexe que ça. On est face à un ouvrage satirique sur notre société de consommation qui propose de vrais conseil diététique (nourriture et sport). Les personnages et les gags qu’ils entrainent ne sont là que pour servir les conseils. L’histoire en elle-même est d’ailleurs très simple et on pourrait lire les tomes dans le désordre sans trop de problème. Il y a beaucoup de personnages qui ont chacun un défaut différent et donc des problèmes différents. Erufada, l’elfette qui sert de personnage principal, est tombée amoureuse de nos frites de fast-food, pour sa tante c’est les glaces, l’ogresse c’est la bière et ainsi de suite. Dans le T5 (sorti ce mois-ci), on va parler de l’effet du café, du yoga et des bienfaits de chanter.
C’est très drôle et c’est super agréable de suivre les multiples aventures de tous ces personnages.
Attention, même si il n’y aucune sexualité dans ce manga, on retrouve souvent des scènes dénudées avec des personnages typiquement japonais. Ce manga est donc interdit au moins de 15ans.
J’attends vivement la suite et je vous conseille de tenter l’aventure.
Ma note : 8/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :