Privée de bonbecs de Susie et Mayah Morgenstern (sorti en 2018)

Synopsis : Jeune fille joyeuse et bien portante, Myriam est un jour prise de symptômes bizarres. Une soif terrible. Des nausées. L’énurésie. Des fringales subites. Des malaises. Le verdict tombe : le diabète. Myriam la gourmande va devoir suivre un régime. Myriam l’insouciante va devoir se surveiller en permanence. Elle se met à s’intéresser aux gens biscornus, cassés par la vie. Elle devient aussi plus attentive à sa mère, inconsolable depuis la mort de son frère jumeau, à son père, qui a vieilli de dix ans en quelques mois. Et ce sucre qui fait n’importe quoi dans son corps va mettre du sel et du piment dans sa vie.

Critique : Un joli roman jeunesse à découvrir. Les thèmes abordés ne sont pas courant puisqu’on y parle principalement de diabète de type 1. Viennent ensuite, et dans le désordre, d’autres sujets comme la jalousie, la dépression, le deuil… Vous allez me dire qu’il n’y a rien de très joyeux dans tout ça, et pourtant, je peux vous assurer que vous passerez un bon moment en compagnie de Myriam et de sa famille. Son courage et son envie d’avancer vont vous donner le sourire.
De plus, la maladie est bien expliquée et développée car Mayah Morgenstern était interne en médecine, spécialisée en endocrinologie et diabétologie au moment de l’écriture de ce roman.

Ma note : 9/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :