Film : Comme des bêtes 2 (31 juillet 2019)

Synopsis : Le Fox-Terrier Max doit faire face à un grand bouleversement : sa propriétaire Katie s’est mariée et a eu un adorable bébé, Liam. Max est tellement obsédé par la garde du petit, qu’il en développe des troubles obsessionnels du comportement. Lors d’une excursion en famille dans une ferme, Max et le gros Duke vont faire la connaissance de vaches souffrant d’intolérances aux canidés, de renards hostiles et d’une dinde monstrueuse, ce qui ne va pas arranger les tocs de Max. Heureusement il va être conseillé par le vieux Rico. Ce chien de ferme aguerri le pousse à dépasser ses névroses, afin de trouver l’Alpha qui sommeille en lui et laisser le petit Liam respirer.
Pendant ce temps, alors que son maître est absent, Giget, la petite Loulou de Poméranie, essaie de sauver le jouet préféré de Max d’un appartement infesté de chats avec l’aide de l’imposante Chloe, devenue complètement accro à l’herbe à chat.
Pompon, l’adorable petit lapin complètement cintré, pense qu’il a des superpouvoirs depuis que sa propriétaire Molly lui a acheté un pyjama de super héro. Mais quand Daisy, une Shih Tzu téméraire, vient l’embarquer pour une mission périlleuse, il lui faudra rassembler tout son courage pour devenir le héro qu’il n’était pour l’instant que dans ses fantasmes.
Max, Pompon, Gidget et le reste de nos petits amis trouveront-ils le courage d’affronter leurs plus grandes peurs ?
Critique : Un chouette dessin animé, même si il est un poil moins bon que le premier, destiné à toute la famille.
On retrouve ce qui avait fait le succès du premier film : beaucoup d’humour, personnages irrésistibles et une bonne connaissance de la vie de nos animaux.
Parmi les personnages on retrouve ceux qui ont fait le succès du 1er film : Max, Giget et surtout Pompon qui est un des personnages de dessin animé les plus drôles que je connaisse. Duke n’a plus un grand rôle dans cette suite. Les nouveaux personnages sont moins charismatiques mais feront bien rire les enfants (notamment les chiots).
Le schéma narratif est différent du premier volet. Ici on a 3 histoires qui se déroule en parallèle et qui se rejoignent pour le final. D’un côté, on suit Max qui va essayer de combattre sa peur, d’un autre Giget qui se transforme en chat et aussi Pompon qui tente de délivrer un tigre. De manière générale, l’histoire est moins bonne que celle narré dans le premier film mais ça reste un excellent dessin animé qui plaira beaucoup aux enfants.
Les studios Illumination vont devoir trouver une nouvelle licence car je ne vois pas comment faire une nouvelle suite à celle-ci.
Ma note : 7.5/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :