Film : Into the woods (film Disney sorti en janvier 2015)

Synopsis : Les intrigues de plusieurs contes de fées bien connues se croisent afin d’explorer les désirs, les rêves et les quêtes de tous les personnages. Cendrillon, le Petit Chaperon rouge, Jack et le haricot magique et Raiponce, tous sont réunis dans un récit où interviennent également un boulanger et sa femme qui espèrent fonder une famille, mais à qui une sorcière a jeté un mauvais sort…

Critique : Ce film est tellement étrange qu’il est difficile d’en faire une critique. D’abord je ne sais pas vraiment ce que le réalisateur a voulu en faire : une comédie ? un drame ? Une parodie ? Au final c’est un peu de tout ça, ce qui en fait un film décevant.
Une chose est sûr c’est une comédie musical, ça chante tout le temps, sans arrêt, pour tout et n’importe quoi. Je déteste ce genre de comédie musicale. Si on est dans le style de « Grease », « Sweeney Todd » ou « The greastest showman » je suis d’accord, ça chante mais ça chante juste avec un but précis. Ici, les personnages passent leur temps à fredonner tous ce qu’ils font, il n’y a pas de vrais chansons.
Au niveau de l’histoire, ça ne vole pas bien haut, il n’y a pas de grande surprise. Le point positif c’est qu’on retrouve des éléments issus des contes originaux (notamment Cendrillon).
Je ne sais pas si c’est volontaire, mais j’ai quand même bien ris à certains moments. J’ai trouvé un côté parodique à certains moments digne d’un « Philibert » ou d’un « Scary movie ». La chanson avec les deux princes est exceptionnelle dans ce genre.
Au niveau des acteurs c’est bon. Malgré un film médiocre les acteurs tirent leur épingle du jeu. Venant de Meryl Streep ou Emily Blunt c’est tout à fait normal, ce sont des actrices excellentes quel que soit le film. Chris Pine m’a bien fait rire dans son rôle de prince « charmant » et Anna Kendrick joue bien aussi son rôle de Cendrillon bipolaire (même si j’ai toujours du mal avec son sourire niais). Ah oui Johnny Depp, qui est noté en grand sur l’affiche, apparait moins de 5minutes dans le film. Par contre, il joue très bien le prédateur sexuel, rien à redire à sa courte prestation.
Au niveau réalisation, je ne connais pas le budget du film mais j’espère qu’il ne fut pas élevé car on dirait un film de 2005 pas de 2015. D’ailleurs ils utilisent beaucoup de techniques pour cacher ses lacunes, comme filmer en contre-champs pour éviter de montrer qu’on ne sait pas animer un « vrai » géant ou assombrir les scènes pour pas que le spectateur se rende compte qu’on est toujours sur les mêmes plans dans ce fameux bois.
Dans l’ensemble ce film est quand même décevant et la bonne prestation des acteurs ne peut pas le sauver.
Ma note : 3/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :