Film : Le livre de la jungle live action (sorti en avril 2016)

Synopsis : Les aventures de Mowgli, un petit homme élevé dans la jungle par une famille de loups. Mais Mowgli n’est plus le bienvenu dans la jungle depuis que le redoutable tigre Shere Khan, qui porte les cicatrices des hommes, promet d’éliminer celui qu’il considère comme une menace. Poussé à abandonner le seul foyer qu’il ait jamais connu, Mowgli se lance dans un voyage captivant, à la découverte de soi, guidé par son mentor la panthère Bagheera et l’ours Baloo. Sur le chemin, Mowgli rencontre des créatures comme Kaa, un pyton à la voix séduisante et au regard hypnotique et le Roi Louie, qui tente de contraindre Mowgli à lui révéler le secret de la fleur rouge et insaisissable : le feu.

Critique : Voici un remake qui m’a bien plu. Par rapport à d’autres live action de Disney que j’ai vu, comme « La belle et la bête » et « Le roi lion », on est vraiment face à une réadaptation plutôt qu’à une pale copie de l’original. Il faut considérer l’original comme la version enfant et le live action comme la version adulte.
J’ai bien aimé cette nouvelle histoire qui est plus complexe que la précédente. C’est vraiment l’approche qui est différente et qui pour moi apporte un plus à l’histoire.
Les personnages sont plus profonds notamment Shere Khan dont on comprend mieux l’histoire, il est aussi beaucoup plus violent dans cette version. L’autre personnage qui est plus intéressant dans ce remake c’est Mowgli. Ici le réalisateur joue vraiment avec son côté homme qui est bien présent dans ses veines malgré qu’il ai été élevé par les loups. On comprend bien le schéma de l’évolution qui est incorporé dans ce film.
C’est moins drôle que la version animée mais c’est normal quand on passe en live action. L’ humour passe essentiellement par Baloo.
Sans spoiler, j’aime beaucoup la fin inventée par Favreau. J’ai toujours été frustré par celle du dessin animé et celle-ci me convient beaucoup plus.
Comme souvent avec Disney c’est très beau, il n’y a rien à redire sur l’animation.
Dans les points que j’ai moins aimé, il y l’utilisation de Kaa. C’est un personnage important mais qui n’a plus aucune utilité dans ce film. J’ai pas du tout aimé la version de « être un homme comme vous » par Eddy Mitchell. Je n’ai pas compris non plus pourquoi certains animaux ne savent pas parler.
Je sais que beaucoup de personnes sont réticentes sur les live action de Disney mais celui-ci je vous le conseille car il est différent de son original et du coup fort intéressant.
Ma note : 9/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :