Film : Le roi lion version live action (juillet 2019)

Critique : Si c’était un film normal il serait excellent mais cette version reste en dessous de son original ce qui en fait une légère déception.
Commençons par le positif c’est très beau, la qualité visuelle de ce live action est sublime.
Au niveau de l’histoire, ben elle est génial car à quelques détails près c’est exactement la même que la version de 1994. Les modifications apportées sont soit inutiles soit dérangeantes mais ne changent en rien l’histoire que tout le monde connait.
Dans les modifications que je n’ai pas aimé du tout, il y a la nouvelle version des hyènes et le monde d’Hakuna matata. Fini le trio magique avec Shenzi,Banzai et Ed. Ici on a Shenzi en chef qui en perd toute sa personnalité et en devient insipide. Deux hyènes qu’on voit souvent qui doivent être Banzaï et Ed mais comme leur noms n’est pas cités on n’est pas sûr, d’autant plus que l’idiot qui devrait être Ed parle. Et un tas d’autres hyènes qui sont toujours présentes et qui ne servent à rien. La chanson « Soyez prêtes » est d’ailleurs totalement escamotée dans cette version.
Le monde de Timon et Pumba est dérangeant aussi pour moi. A la base c’est un duo qui accepte par stratégie un troisième larron. Ici le concept de base est annulé car il y a plein d’animaux (que je ne connais même pas pour certains) qui vivent avec Timon et Pumba.
Il y a beaucoup de rajouts aussi qui n’ont aucune influence dans l’histoire et qui ne sont là que pour gonfler le minutage du film et montrer de superbes images. L’exemple le plus concret c’est cette touffe de poil qui voyagent pour arriver jusque Rafiki. Pendant 2min30 on se tape l’histoire de ce bout de poil, je suis désolé monsieur Favreau mais ça ne sert à rien, dans le dessin animé c’était un cut de scène ça durait 5 secondes et c’était très bien.
Pour l’humour, par contre, il y a eu du bon travail. En donnant une apparence réelle aux animaux on est obligé de perdre des scènes d’humour qui ne fonctionnaient qu’avec des personnages animés. Ces scènes perdues sont habillement remplacées par d’autres qui fonctionnent très bien. Comme la scène de la vahiné qui a été subtilement modifiée.
Pour le doublage français c’est cool. On retrouve Jean Reno pour le casting de base. Le regretté Jean Piat est bien remplacé Michel Lerousseau. Jamel confirme qu’il est un doubleur de talent et il est bien épaulé par Alban Ivanov dans le duo magique qu’est Timon et Pumba. Le seul raté c’est Simba adulte avec un Rayane Bensetti qui a oublié de muer.
En résumé, un très bon film mais qui est quand même très loin de son original.
Ma note : 7/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :