Mini-série : Hollywood (sorti le 1er mai 2020 sur Netflix)

Synopsis : Dans le Hollywood de l’après-Deuxième Guerre mondiale, un groupe de jeunes acteurs et cinéastes pleins d’ambition ne recule devant rien pour percer dans le showbiz.

Critique : J’ai un sentiment bizarre après avoir vu cette série. J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dedans, j’ai regardé le 1er épisode le jour de sa sortie puis une bonne semaine après car je n’avais pas vraiment accroché au début de l’histoire. Toujours pas emballé par le scénario j’ai attendu que le doublage français soit fait pour continuer. L’épisode 3 m’a bien plu et à partir du 4 j’ai adoré et ai terminé la série en deux jours.
Au final, j’ai vraiment bien aimé cette série.
Au niveau mise en scène et reconstitution, ça claque il n’y a rien à redire. On est sur un principe de prendre une base historique et de la modifier. Le résultat marche plutôt bien, on retrouve le côté ronflant d’Hollywood mais on reste surpris constamment car on ne connait pas à l’avance ce qui va être modifié de l’histoire officielle.
Ce qui m’a dérangé c’est le manque de charisme des personnages et la sexualité trop présente dans les premiers épisodes. C’est vraiment ça qui a fait que je n’ai pas tout de suite accroché à cette série, les deux premiers épisodes ne servent qu’à placer le décors et à introduire les personnages. Cependant comme ceux-ci sont affligeants dans l’ensemble, je n’ai eu ni sympathie ni empathie pour eux et je me suis ennuyé. Jack Costello et Rock Hudson décroche la palme à ce niveau-là.
Par contre, l’histoire est géniale et elle est puissante surtout au vue des différents événements qui se déroulent dans le monde actuellement.
C’est vraiment à partir de la réalisation du film « Peg » que la série prend son envol et devient hyper intéressante. Avec une idée de base, les auteurs traitent à la fois les sujets de l’homosexualité, de la place de la femme et du problème raciale et c’est ça qui rend cette série très forte. D’autant plus que tout ces sujets traités avec une vision des années 50 se retrouvent toujours de manière problématique dans notre société actuelle qui connait une évolution très lente.
Le résultat finale de cette série est vraiment très bon. Alors qu’il s’agit d’une micro-série, on parle que Netflix pourrait lancer une suite. Au vue du final, ça parait plausible et je ne serais pas contre l’idée.

Ma note : 7.5/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :