Roman : Une sirène à Paris de Mathias Malzieu (paru le 30/01/2019)

Synopsis : Juin 2016, la Seine est en crue et Gaspard Neige trouve sur les quais une sirène blessée qu’il ramène chez lui. Elle lui explique que tous les hommes qui entendent sa voix tombent amoureux d’elle et en meurent, mais, convaincu que son coeur est immunisé depuis sa rupture, Gaspard décide de la garder jusqu’au lendemain dans sa baignoire.

Critique : Ce nouveau roman de Mathias Malzieu était annoncé comme le nouveau « Mécanique du cœur », je me devais donc de le lire. « La mécanique du cœur » est dans mon top 5 de mes romans préférés, et je dois reconnaitre que cette nouvelle histoire y ressemble beaucoup même si on est quand même un ton en-dessous.
Le début du roman est un peu lent, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. Je trouve que la mise en place du récit est trop longue. Il fallait soit la faire plus courte soit lui donner un côté « punchie » .
Mais dès la découverte de la sirène, l’histoire prend son envol et cela devient génial à lire. C’est beau, haletant, surprenant et magique à la fois.
Comme l’histoire implique plusieurs personnages qui n’ont pas de lien direct entre eux, on suit tout ça avec différent point de vue qui s’enchaînent très rapidement ce qui offre une énergie forte au roman. Le découpage en courts chapitres aide aussi à rendre ce récit plus énergique, et personnellement j’aime bien ce format car cela permet de ne pas calculer son temps de lecture.
J’ai constamment était surpris par les choix narratifs de l’auteur. Le petit film que j’établissais dans ma tête fut rarement le chemin choisi par l’auteur pour son roman, et tant mieux. C’est beaucoup plus agréable de se faire surprendre que d’avoir réponse à tout.
La fin est exceptionnelle. Dans les derniers chapitres ça part dans tous les sens avec des rebondissements multiples qui sont stupéfiants.
Quelques petits défauts quand même, il y a des incohérences avec la sirène et son arrivée dans la Seine n’est pas du tout exploitée ce qui occasionne un réel manque dans l’histoire.
Je vous conseille donc ce roman qui est magnifique.
Un album de Dionysos accompagne ce livre. Une adaptation cinématographique a aussi été réalisée, sortie pendant le confinement je ne l’ai pas vue. J’espère juste que le film est à la hauteur du roman, ce qui n’était pas du tout le cas avec « La mécanique du cœur » dont le film d’animation était une bouse.
Ma note : 9/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :