Manga : Les dinosaures en manga

Synopsis : Une nouvelle façon de découvrir l’univers des dinosaures qui mêle récit de fiction et informations documentaires. Riku, un garçon qui n’aime pas trop l’école, Kirara, plutôt portée sur l’univers kawaï et Ginga un garçon assez dynamique voyagent au temps des dinosaures. Ils rencontrent un extraterrestre qui se pose des questions sur la Terre. Celui-ci devient leur mascotte et fournit à Riku toutes sortes de gadgets qui lui permettent de voyager dans le temps.Chaque chapitre, qui porte sur un sujet spécifique (les fossiles, les oeufs, les combats…), est suivi de pages documentaires qui approfondissent la thématique (les personnages n’apparaissent pas dans ces pages). Au cours de leur périple, les enfants se prennent d’affection pour un petit tyrannosaure. Mais avant de repartir dans le temps présent, ils assistent au début de l’ère glaciaire et à l’extinction des dinosaures, ce qui les rend assez tristes.Une fois de retour à leur époque, les trois ados apprennent que les dinos ont plus ou moins « survécu » en évoluant jusqu’à adopter la forme des oiseaux actuelle !Critique : Ce manga permet de découvrir les dinosaures d’une autre façon.Avant toute chose, ce manga est publié dans le sens de lecture européen et entièrement en couleur. On est vraiment face à une histoire documentaire. L’intérêt est bien les informations et non pas l’histoire racontée. L’histoire raconte la découverte du monde des dinosaures par trois enfants qui voyagent dans le temps grâce à un extraterrestre. C’est certes sympathique mais c’est du déjà vu, si le manga se résumait juste au récit il n’aurait aucun intérêt.Mais, ce manga a été créé dans un but documentaire, et là il faut reconnaître que c’est très bien fait. Chaque chapitre de l’histoire a pour but de montrer, je dirais même de visualiser, un aspect du monde des dinosaures. Par exemple, au début de l’histoire, au lieu d’arriver simplement sur la terre, Riku (le héros) tombe dans les océans et il est confrontés à toutes ces bêtes gigantesque qui peuplaient les océans à la fin du jurassic. Cela permet de parler des monstres marins en utilisant le récit de manière fort habille. La preuve que l’on est dans du documentaire illustré, chaque chapitre se termine avec une double page documentaire. On a même des indications, sous le terme info +, qui sont disséminées un peu partout dans l’histoire sous certaines cases. L’entièreté du récit aborde vraiment beaucoup de thèmes différents comme pourrait le faire un documentaire.Au niveau du dessin, je suis un peu partagé car les personnages et les décors sont très bien illustrés, les couleurs sont vraiment géniales mais à côté de ça je trouve le design des dinosaures un peu faible voir bâclé.Voici donc une façon originale et intéressante de présenter les dinosaures aux enfants.Ma note : 6/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :