Film : Hubie Halloween (disponible depuis le 7 octobre 2020 sur Netflix).

Synopsis : Hubie n’est pas très populaire dans sa ville du Massachusetts. Pourtant, cela n’arrête pas cet homme bon mais peureux de protéger la population le jour d’Halloween. Critique : Il y avait longtemps que j’avais regardais un film aussi mauvais. C’est bien parce que j’ai horreur de ne pas visionner un film en entier car j’ai bien été tenté de l’arrêter plusieurs fois. On est dans ce qui se fait de pire en comédie américaine. Après, on sait que quand on lance une comédie avec Adam Sandler il y a quand même un gros risque de tomber sur une bouse … et ici c’est clairement le cas. Commençons par le positif (ça ne sera pas long), l’univers d’Halloween américain est respecté et le mystère autour du « tueur » est bien fait et donne le seul intérêt d’aller jusqu’au bout du film. Voilà, pour le positif c’est tout. Passons au négatif en version condensée car sinon il me faudrait deux heures pour dire tout ce qui ne va pas dans ce film.D’abord l’humour qui oscille entre celui d’un enfant attardé et celui d’un ado décérébré. C’est vraiment catastrophique, après 30 secondes on a le droit à un vomi en mode geyser qui résume le niveau général du film. Les amateurs de blagues scatologiques et d’imitations de personnes à déficience mentale très hasardeuses trouveront leur compte. Pour les autres passaient votre chemin, il n’y a rien à voir. J’ai rigolé une seule fois et c’était après 1h12 de film. L’histoire est à l’image de l’humour: affligeante. Avec le pitch on comprend très bien qu’on est dans une histoire où le personnage central doit passer de zéro à héro, c’est du classique que l’on retrouve déjà dans de nombreuses comédies. Mais ici, aucune scène ne justifie se passage de zéro à héro, ce type est juste nul et ces actions finales ne justifient pas du tout ce passage de l’homme le plus détesté de la ville à celui d’homme le plus respectable. Les rares fois où il y a des scènes intéressantes, elles sont gâchées par un gag nauséabond comme la déclaration d’amour anéantie par une scène de baiser dégueulasse. C’est le moment de s’attaquer aux personnages et aux acteurs. Le personnage Hubie Dubois est une caricature de l’handicapé mental. Franchement, il y a des scènes qui mettent mal à l’aise car se moquer à ce point d’un personnage qui a clairement un handicap c’est malsain, pour moi la limite autorisée est dépassée. Et forcément le jeu d’acteur d’Adam Sandler n’aide pas. C’est là que l’on voit la différence entre un génie comme Jim Carrey qui peut jouer ce genre de personnage sans que cela pose un problème et un mauvais clown comme Sandler qui ne fait qu’approfondir la lourdeur d’un personnage. Les autres personnages sont du même acabit et forcément le jeu d’acteur est très faible. Après, pour leur défense, c’est difficile d’être bon quand l’ensemble du film est merdique. Mention spéciale à Kevin James qui a eu la chance d’avoir un personnage affublé d’une longue barbe et d’une coupe mulet ce qui lui permet de passer presque inaperçu. C’est triste de voir un acteur talentueux comme Steve Buscemi participer à un tel massacre. On a droit à plusieurs caméo avec notamment Ben Stiller et un très bon Shaquille O’neal.Donc voilà un film à éviter absolument, peut-être le pire film de l’année 2020.Ma note : 0.5/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :