BD : Les fées Valentines T4 : la princesse des neiges

Synopsis : Frissonne, la fille de la reine des neiges, a disparu ! Jeune fille difficile, en froid avec sa mère – et avec tout le monde d’ailleurs ! -, elle était partie chez les humains chercher son Prince Charmant, comme le veut la coutume. Mais la Fée qui l’accompagnait est revenue seule, catastrophée. Brume et Perle, jamais les dernières pour partir à la rescousse d’une princesse en difficulté, sont envoyées sur terre pour retrouver Frisonne et faire fondre le mystère de son petit coeur gelé…Critique : J’avais fait une critique peu élogieuse de la série et du tome 3 en particulier et j’espérais que le tome 4 serait meilleur. Alors est-ce que ce nouveau tome consacré à la Reine des neiges est meilleur ? Oui, mais il reste beaucoup de défauts.Dans les défauts que j’avais signalé dans la précédente critique on retrouve d’abord la qualité du dessin. On retrouve Labourot au dessin et force est de constaté que ces illustrations sont moins bonnes que celles de Crip qui officiait pour les deux premiers tomes. Je trouve que le dessin n’est pas assez abouti et que; du coup, ça donne un résultat peu soigné. Les détails sur les visages changent d’une case à l’autre et ce n’est absolument pas normal. L’humour est toujours très lourd, je n’ai rien contre les calembours et autres jeux de mots mais ici il y en a partout et c’est trop.Point positif l’histoire est plus intéressante et ça grâce à deux éléments qu’on ne retrouvait plus dans le T3 : un vrai méchant et une relation avec les contes qui sont l’inspiration de ces histoires. Même si on retrouve de nombreux points communs avec la version de Disney, des éléments du contes d’Andersen sont également présent dans cette BD qui rentre bien dans la catégorie des contes détournés. Après la fée Carabosse dans les deux premiers tomes, c’est Baba Yaga qui fait office de méchante dans ce tome 4. Et c’est très intéressant car d’abord avoir un vrai méchant est un plus pour l’histoire mais surtout le message qu’elle donne est pertinent. Je vais spoiler un peu mais Baba Yaga embête la fille de la Reine des neiges car tout le monde connaît la Reine des neiges mais plus personne ne la connaît elle. Et c’est tout à fait vrai, grâce à Disney la Reine des neiges est devenue une icône alors qu’effectivement Baba Yaga qui n’a connu aucune adaptation connue a disparu totalement de la connaissance collective. Les professionnels du livre peuvent donc se baser sur cette histoire pour faire une animation sur les contes et la place qu’ils ont actuellement dans notre société.Voilà donc un tome encourageant après un tome 3 raté et j’espère que si il y a un tome 5 il sera encore meilleur.Ma note pour ce Tome 4 : 7/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :