Roman jeunesse : Le pacte de la sorcière (dans la collection Disney Chills chez Hachette).

Synopsis : Shelly Anderson, 11 ans, n’a qu’une envie : être populaire dans son nouveau collège.Il faut dire que, entre le divorce de ses parents, et le déménagement avec sa mère et son petit frère, la vie n’est pas facile pour elle.Alors, le jour où elle découvre un mystérieux nautile qui lui fait rencontrer Ursula, la sorcière des mers, Shelly décide de saisir l’occasion. Elle passe un pacte avec Ursula, et tout change dans sa vie.En bien… ? C’est ce qu’elle croit au début.Mais très vite, la gloire dont elle rêvait se transforme en cadeau empoisonné.Et Shelly n’a plus qu’une idée en tête : annuler ce pacte avant qu’il ne soit trop tard.

Critique : J’avais déjà parlé en large de cette nouvelle collection dans ma critique de « Méfie-toi des ombres » donc je vais juste aborder en vitesse ce deuxième roman. Pour celui-ci c’est l’emblématique Ursula (méchante dans La petite sirène) qui a été choisie. Je confirme que ce sont des romans sympas, bourrés de qualités qui peuvent convenir aux enfants à partir de 10 ans et que tout le monde peut lire (grands et petits). Je comprends pourquoi ces deux tomes sont sortis en même temps car le schéma narratif est identique. On a juste une version qui est plus pour filles et une version plus pour les garçons. Donc, forcément, si le premier tome m’avait beaucoup surpris, celui-ci me surprend nettement moins. Mais si j’avais opté pour les lire dans le sens inverse, ce sentiment de surprise aurait aussi était inversé, c’est logique. Les caractéristiques et les qualités sont exactement les mêmes que pour l’autre roman (je vous invite à lire ou relire ma précédente critique pour les découvrir). Cette histoire est un peu moins profonde et fait un petit peu moins peur que l’autre. Par contre, la fin du roman est aussi angoissante et le final est tout aussi cruel que pour « Méfie-toi des ombres ». Ma note va être un peu plus basse que pour ma première lecture juste car l’univers de La petite sirène et ce monde un peu « girly » me parle moins.Vu que c’est la période, pour les amateurs de livres, ces deux romans feraient un excellent cadeau sous le sapin.

Ma note : 8/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :