Jeux de société : La petite mort (2 à 4 joueurs ; 30 min ; 14 ans +)

But du jeu : Votre but sera d’être le premier à obtenir votre Diplôme de Fauche en remplissant 4 objectifs présents sur celui-ci.Pendant la partie, chaque joueur disposera, dans sa zone de jeu, de personnages qui vont naître, grandir, vieillir et enrichir leur personnalité ou acquérir des aptitudes qui vont leur apporter des forces et des faiblesses pendant leur vie.Votre objectif consiste à les voir vivre et les accompagner en douceur sur leur lit de mort jusqu’à la fauche libératrice.C’est en accompagnant vos personnages jusqu’à leur «belle mort», que vous aurez le plus de chances de réaliser les objectifs requis pour votre diplôme.Quant aux personnages présents dans la zone de jeu de vos adversaires, et contrairement aux personnages de votre zone de jeu, vous devrez les faucher dès que l’occasion se présente et ce, dès leur plus jeune âge. C’est plus facile, mais cela rapporte moins car, dans ce cas, vous devrez partager les cartes gagnées avec un ou plusieurs adversaires. Les personnages de votre zone de jeu vont donc être la cible des autres joueurs. Que la fauche commence !

Critique : Un jeu tactique à l’humour noir très intéressant. Ce jeu n’est pas tout récent, il y a déjà plusieurs extensions qui sont sorties. Personnellement je viens seulement de le découvrir.Pour le matériel, la boite saute forcément aux yeux. En effet, celle-ci prend la forme d’un cercueil. En dehors de l’originalité, elle est solide, s’ouvre facilement et le matériel est bien tenu à l’intérieur. On retrouve des meeples bien sympathique, un ensemble de cartes et de très petits jetons. Ces cartes sont bien sûr l’élément clé du jeu mais elles apportent aussi une touche humoristique, si vous aimez l’humour noir, qui détendra l’atmosphère dans les moments critiques du jeu. Comprendre les règles à la première lecture n’est pas forcément évident. Par contre, on les assimile vite dès qu’on commence à jouer. Et si au départ ça vous parait compliqué, après deux-trois tours le jeu vous semblera simple. Le principe du jeu c’est de réussir à passer son diplôme de petite mort, pour cela il faut réussir 4 des 5 objectifs présents sur le diplôme. Les diplômes ont plusieurs difficultés afin que vous puissiez évoluer avec le jeu. Pour réussir les missions, il faut placer des cartes dans votre cimetière et pour cela il faut tuer des gens. Pour tuer les personnages de vos adversaires vous devrez connecter les pictogrammes de vos cartes petites morts avec ceux de ces personnages. Par exemple, si vous avez une carte petite mort avec les pictogrammes cancer et problème cardiaque il faudra que vous retrouviez ces deux pictogrammes dans l’histoire d’un personnage pour le tuer. Si vous avez de la chance, certains de vos personnages mourront paisiblement dans votre jeu et vous pourrez les mettre tranquillement dans votre cimetière. Sous l’aspect humour se cache un jeu terriblement tactique. Il faudra beaucoup réfléchir et poser des pièges à vos adversaires pour être le premier à remplir 4 missions et donc être le vainqueur. L’aspect tactique va amener de la tension mais les blagues des cartes vont amener de la légèreté pour compenser. Ce jeu possède un côté fun et jouissif indéniable. Malgré un temps de réflexion qui peut être long, les parties se jouent quand même rapidement, ce qui vous permettra de faire plusieurs parties lors d’une soirée entre amis par exemple. A noter, qu’il fonctionne très bien à deux joueurs, ce qui est toujours un plus pour les jeux tactiques. Un jeu que je vous recommande si vous n’avez pas encore eu l’occasion de le tester.

Ma note : 8/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :