Film : Jojo Rabbit (sorti en salle le 29 janvier 2020)

Synopsis : Jojo est un petit allemand solitaire. Sa vision du monde est mise à l’épreuve quand il découvre que sa mère cache une jeune fille juive dans leur grenier. Avec la seule aide de son ami aussi grotesque qu’imaginaire, Adolf Hitler, Jojo va devoir faire face à son nationalisme aveugle.

Critique : J’avais vraiment vraiment envie de voir ce film, l’idée du scénario me plaisait et la plupart des critiques étaient positives. Chose que je fais rarement j’avais acheté le DVD à sa sortie, mais après le visionnage je ne peux que regretter mon choix car ce film m’a atrocement déçu. Je ne comprend pas comment ce film a tant plu alors qu’il est bourré de défauts qui ne découlent pas juste d’avis subjectifs. Si « La vie est belle » et « Scary Movie » avaient un fils ce serait « Jojo Rabbit », c’est-à-dire un film lourdingue avec des acteurs patauds qui n’a aucune cohérence dans sa réalisation. J’aimais l’idée d’une comédie qui mélangerait l’humour avec les sentiments et qui donnerait à réfléchir sur ces thèmes fascistes qui reviennent malheureusement trop souvent de nos jours. Mais ici c’est raté. L’humour est nullissime, même moi qui suit client de l’humour débile de film parodique comme Scary Movie j’ai trouvé ça affligeant. En plus, comme un mec pas drôle, les gags se répètent régulièrement mais forcément si ce n’est pas drôle la première fois ce n’est pas drôle la 15éme, l’exemple parfait c’est le salut nazi qui est le premier gag du film et qu’on retrouve au moins 30 fois dans le film avec à chaque fois cette même impression de gêne des acteurs qui doivent se plier aux exigences du réalisateur. En plus ce gag est hyper connu puisque il est déjà présent dans « le dictateur » de Chaplin. Quand on voit que la meilleure blague du film c’est le soldat allemand qui ramène des bergers (gardien de moutons) à la place des bergers allemands (chien) tout est dit. Pour les scènes émotionnelles ça aurait pu marcher si elles n’arrivaient pas à chaque fois avec un timing douteux. Très difficile de prendre au sérieux une scène après une blague digne d’un enfant de 4 ans. Le thème du fascisme et de l’endoctrinement sont bien développés mais là aussi toute la crédibilité du message disparaît à cause de la qualité lamentable du scénario et du film. Si on prend juste l’histoire, il y a aussi de très gros problèmes. Premièrement, la publicité autour de ce film et le synopsis proposé mettent bien l’accent sur la relation entre Jojo et son ami imaginaire Hitler. C’est donc censé être le point central du récit, or les scènes avec les deux sont très peu nombreuses sur la durée du film (durée heureusement courte pour un film de ce genre). Pire, cette relation n’a aucune influence sur le récit, on supprimerait l’Hitler imaginaire ça serait pareil. A deux exceptions près, tous les personnages sont pitoyables. Ils n’ont aucune consistance et ne sont pas drôles forcément. Le jeu d’acteur suivant la lignée de ce mauvais scénario c’est vraiment difficile de regarder ce spectacle. Tous les soldats allemands sont des parodies lourdes et grossières, on dirait un film de propagande allié de 1943. Le petit Jojo devient très vite insupportable, quand il est dans son rôle de petit nazi endoctriné c’est normal mais même en dehors de ces passages on a envie de lui donner des claques. Pour Scarlett Johansson, on sent qu’elle fait des efforts pour sortir du marasme de ce film mais du coup ça se voit vraiment à l’écran et ça gâche sa prestation. Après mon avis personnel sur Scarlett Johansson c’est que c’est une bonne actrice mais qui a besoin d’un film de qualité, ce n’est jamais elle qui relèvera par sa prestation un film médiocre. Taika Waititi, le réalisateur, est aussi celui qui joue Adolf. Sa prestation est satisfaisante mais malheureusement, comme je l’ai dit précédemment, son rôle est inutile si on analyse le film. Il y a quand même de prestations positives dans ce film. D’abord le petit Archie Yates qui interprète Yorki l’ami de Jojo, franchement il joue très bien ce rôle et il a de la chance car il a un des rares personnages intéressants qui est drôle sans être lourd et sans doute le plus intelligent de tous les allemands. L’autre prestation a souligné c’est celle de Thomasin McKenzie qui joue Elsa la jeune fille juive que la mère de Jojo cache. Déjà son personnage est bon et fonctionne même au milieu de ce scénario catastrophe. En plus sa prestation est convaincante, elle joue super bien ce rôle qui n’est pas facile car le personnage passe par des étapes très différentes, ses situations de jeux sont aussi multiples et à aucun moment elle ne commet de fausse note. Et c’est le seul acteur du film qui arrive à faire fonctionner l’émotionnel chez le spectateur. C’est dommage qu’on lui fasse jouer une scène finale lamentable mais clairement la prestation de cette actrice est la seule raison valable pour voir ce film. Je terminerai par le dernier petit défaut le manque de réalité historique qui est dû surtout à la vision beaucoup trop américaine du réalisateur. La scène finale en est l’exemple avec des images digne des plus grandes libérations de villes occupées alors qu’on est dans la récupération armée et très violente d’une ville allemande apparemment importante, une ville qui doit être prise d’après le scénario par les russes et non par les américains en plus. Donc voilà ce film a plu a beaucoup de personnes mais, pour moi, c’est un mauvais film. Si on veut un film sur ce thème qui soit à la fois drôle et qui fassent réfléchir il vaut mieux se tourner vers des classiques comme « le dictateur » de Chaplin ou l’excellent « Il est de retour ».

Ma note : 2/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :