Nouveauté BD : Ennemis (série prévue en 2 tomes)

Synopsis : 1862, en pleine guerre de Sécession, sept soldats reçoivent une mission, partir vers les lignes arrière pour arrêter Jeb Stuart et sa cavalerie qui cherche une faille pour les affaiblir.

Critique : Voici le premier tome de cette nouvelle série publiée dans la collection Grand angle de chez Bamboo, une série qui sera courte puisqu’elle est prévue en 2 tomes. On retrouve un sujet que les auteurs de BD affectionnent : la guerre de sécession. Cette BD combine plusieurs aspects : l’humour, l’historique et l’aventure. L’humour car les personnages sont des caricatures, tous les hommes choisis pour cette mission suicide ont des caractéristiques très fortes, ce qui va forcément amener des gags. On a notamment un géant alcoolique, un anarchiste spécialiste des explosifs et qui ne parle pas français ou un Dom Juan qui ne sait vraiment pas résister aux femmes. On retrouve un peu l’idée du film « Les 12 salopards » dans cette histoire. Après même si il y a de l’humour on reste bien dans une BD adulte et l’aspect noir de la guerre est bien présent (morts violentes, tentative de viol, …). L’aventure et l’action qui en découle sont bien les moteurs de l’histoire. Car en plus de la guerre et de la mission suicide qui induisent tout cela, il y a un élément capital dans le récit : un traître fait partie de l’équipe. Du coup, les auteurs nous invitent à découvrir qui est le traître en nous montrant des flash-backs sur chaque membre de l’équipe ce qui nous donne des informations mais qui embrouillent aussi les pistes, évidemment. En retrait, on retrouve aussi l’aspect historique. En retrait car les auteurs n’approfondissent pas le sujet mais s’en servent plutôt de décor en utilisant des références importantes de cette guerre comme la bataille de Bull Run. Comme pour l’histoire, le dessin mélange deux styles avec un dessin caricatural pour les personnages et un dessin plus réaliste pour les décors. Le tout est assez harmonieux et c’est agréable à regarder. J’ai trouvé ce premier tome intéressant. L’histoire m’a bien plu car le mystère est assez captivant et comme il se passe toujours quelque chose on ne s’ennuie jamais. Un détail me trouble quand même. Je ne sais pas si c’est du plagiat, un hommage ou juste une influence mais on retrouve clairement des références aux cultissimes « Tuniques Bleues » de Cauvin. Si j’utilise ce mot grave de plagiat c’est parce qu’on retrouve un élément présent dans l’album « Drummer boy » restitué quasiment à l’identique dans cette histoire. Donc, forcément, la question mérite d’être posée. Sinon c’est un bon premier tome que je vous conseille de lire, en espérant un fin époustouflante dans le deuxième tome qui sortira au mois de mai.

Ma note : 7.5/10

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :