Série : New Amsterdam (2 saisons en français ; saison 3 en cours aux Etats-Unis)

Synopsis : La série suit l’histoire du Dr Max Goodwin alors qu’il devient le médecin en chef de l’un des plus vieux hôpitaux des États-Unis, le New Amsterdam (inspiré du Bellevue Hospital) à New York. Il vise à réformer les aménagements négligés en se débarrassant de la bureaucratie afin de donner des soins exceptionnels à ses patients. Mais ses batailles seront multiples, puisqu’il doit reconquérir sa femme, enceinte, dont il est séparé et également lutter au quotidien contre le cancer qui le ronge…

Critique : Autant le dire tout de suite, j’ai adoré cette série. Je suis plutôt friand des séries médicales mais, à part Urgences que j’ai vu il y a longtemps, aucune n’a réussi à me captiver ces dernières années. Soit parce que je trouvais les personnages énervants soit parce que les histoires parallèles étaient bien trop importantes par rapport à l’aspect médical. Dans celle-ci je ne retrouve pas ces défauts et, du coup, j’ai enchaîné avec plaisir les deux saisons depuis qu’elles sont au catalogue de Netflix. Les personnages principaux sont géniaux surtout Max qui est super intéressant et qui m’a captivé dès son entrée en scène. Les acteurs jouent très bien et incarnent à la perfection les personnages. Comme pour toutes les séries médicales on va retrouver trois axes. Premièrement le médical bien sûr, celui-ci devrait se retrouver au premier plan mais malheureusement souvent il s’efface au profit de l’histoire des personnages comme dans Grey’s Anatomy par exemple. Ici le médical reste toujours en avant avec, en général, 3 patients à soigner par épisodes. La recherche médical est palpitante et les cas proposés sont toujours différents. Après je n’ai aucune connaissance médicale donc ce qui est montré dans la série est peut-être bidon mais j’en doute tellement ça donne une impression de réel. Le second axe c’est l’histoire des personnages. Dans New Amsterdam, comme dans toutes les autres séries, cet aspect est bien présent et c’est normal car le tout ferait un peu vide si la vie des personnages principaux n’était pas développée. Mais comme je l’ai déjà dit ça ne prend pas le dessus sur le médical, au contraire je trouve que cet aspect passe même en arrière plan par rapport au troisième axe qui est le juridique. Car dans cette série, l’aspect juridique et les incohérences législatives sont souvent mises en avant. Max Goodwin est un directeur très spécial qui ne peut s’empêcher de vouloir changer les choses et vu les problèmes de santé aux Etats-Unis il a de quoi faire. Des problèmes de lois vont donc être régulièrement mis en avant dans les épisodes. De manière général, les épisodes sont très bien écrit, le 1er épisode de la deuxième saison est d’ailleurs à montrer dans les écoles. Tout ces éléments vont faire que la série dégage énormément d’émotions. Même moi qui suit connu pour être dur de caractère, je suis souvent envahi par l’émotion. C’est vraiment une super série que je ne peux que conseiller, pour les émotifs préparer un stock de mouchoirs vous en aurez besoin. Vivement que la saison 3 soit traduite pour connaître la suite des aventures de cet hôpital très particulier.

Ma note : 9/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :