Jeux de société : Monopoly Vilains

But du jeu : Imaginez les méchants de Disney en train de voler, comploter et rivaliser pour voir qui est le plus maléfique de tous ! Dans Monopoly: Disney Villains, les joueurs parcourent le plateau en utilisant un jeton Villain et incarnent Cruella, Jafar, Scar, La Reine du Mal, Maleficent ou Hook. Plus un joueur embauche de méchants, plus il pourra percevoir de loyer. Activez la capacité spéciale d’un personnage en acquérant l’anneau Flames de Puissance, changez de gameplay avec les cartes Pomme Empoisonnée et avancez sur le plateau en atterrissant sur une case Véhicule. Le dernier joueur avec de l’argent lorsque tous les autres joueurs ont fait faillite gagne !Les fans de Disney peuvent enfin jouer les plus célèbres méchants des films Disney dans cette édition Monopoly maléfique !

Critique : Ce jeu est idéal pour ceux qui aiment le principe du Monopoly mais qui n’y jouent pas à cause de la longueur des parties. Pour le matériel, on retrouve une version modifiée du jeu de base. Les pions en métal pour représenter les joueurs sont bien présents. Ils sont à l’effigie des vilains de Disney (Cruella, Jafar, le cap. Crochet, Maléfique, Scar et la méchante reine). Ils sont assez bien fait avec un socle qui est utile pour le jeu et qui permet une meilleur stabilité. Les billets sont remplacés par des jetons pièces assez basiques. Au niveau du principe de jeu c’est logique mais ça enlève un élément phare et rend l’ensemble moins beau. Exit les hôtels qui sont remplacés par des buissons « maléfiques » et des châteaux, comme pour l’argent c’est compréhensibles mais franchement ces buissons sont moches. Pour le plateau et les cartes concessions on a droit à de très belles illustrations. Les cartes chances sont aussi présentent avec juste une appellation différente. Un seul dé pour cette version, il est vert fluo pour correspondre à la couleur qui représente le mal dans les Disney. Là encore un petit bémol car son côté transparent fait qu’on passe son temps à le rechercher sur la table. Et, pour finir, le plateau est plus petit et comporte moins de cases qu’un monopoly classique mais il est vraiment bien illustré.Au niveau rangement, c’est pas trop cela non plus. On n’a pas l’espace de rangement hyper fonctionnel des monopoly classiques. On est donc obligé d’utiliser des sachets et des élastiques pour sécuriser le rangement et éviter de perdre des petites pièces.Si je suis assez mitigé sur le contenu, je suis plutôt satisfait des nouvelles règles et de la dynamique qui en découle. Par rapport aux nombreux monopoly qui sortent chaque année qui sont juste une déclinaison du jeu de base, ici on a vraiment une modification des règles et donc presque un nouveau jeu. Déjà les règles sont simplifiées, le système des enchères par exemple n’est pas présent ici. Le jeu nous laisse peu de choix, vous tomber sur une case vous êtes obligé de l’acheter. On est donc vraiment dans un jeu de pur hasard où le dès devra devenir votre ami si vous ne voulez pas perdre. Bien sûr, le monopoly classique est aussi un jeu de hasard mais on peut quand même faire sa propre tactique en faisant des choix sur les concessions qui nous intéresse et quel endroit on va blinder d’hôtels. Ici il n’y a vraiment aucune tactique et le jeu étant plus rapide que l’original vous n’aurez même pas le temps de mettre des buissons (hôtel) sur vos propriétés. Cela frustra peut-être certains joueurs de voir leur partie être conditionnée seulement par le dé. Mais en même temps avoir un Monopoly qui se joue vite c’est quand même très intéressant surtout quand on joue avec des enfants. Le système monétaire est lui aussi simplifié, pour rappel on joue avec des pièces et non des billets, avec pour conséquence d’avoir toujours de petites sommes en jeu. Ces deux aspects simplifiés font qu’on peut vraiment jouer avec des petits sans problème.Grosse différence avec les jeux classiques, le pion que vous allez choisir va avoir une influence sur votre partie. En effet, chaque méchant possède sa propre capacité qui sera utilisable quand vous aurez la couronne de flammes. Par exemple, la capacité du capitaine Crochet est de pouvoir relancer le dé si le résultat ne vous convient pas, dans un jeu où les aléas du hasard domine autant c’est une capacité très intéressante. En résumé, une bonne adaptation du jeu de plateau le plus connu au monde qui en fait un bon jeu familial.

Ma note : 7.5/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :