Film : Les aventures de Spirou et Fantasio (sorti en salle en février 2018)

Critique : Comme beaucoup d’adaptation cinématographique de nos chers BD franco-belge, j’ai attendu longtemps avant d’oser la regarder. Mais bon ici elle passait deux fois à la télé cette semaine donc je me suis laissé tenter en me disant que peut-être j’aurais une bonne surprise. Et bien j’ai bien fait car ce film a d’innombrables qualités … non je déconne c’est de la merde. Il n’y a rien à garder, c’est pourri de la première à la dernière seconde (voir plus puisqu’on a droit à une scène post-générique). La plus grand qualité de ce film c’est qu’il ne dure qu’1h20 et encore ça vous semblera quand même très long. Alors commençons par les rapports avec la BD car oui après le film on peut en douter mais il s’agit bien de l’adaptation du cultissime Spirou et Fantasio. Alors on a les noms des personnages qui sont bien présents, juste les noms car les personnages du film n’ont évidemment rien avoir avec ceux de la BD. Spirou est habillé en groom et il est roux, Fantasio est blond et il a son costume bleu fétiche au début du film … et c’est tout. A part dans l’effroyable Lucky Luke avec Dujardin je ne vois pas une autre adaptation qui utilise aussi peu la BD.Passons au film en lui-même. Le scénario est bidon, aucune surprise et les tableaux se succèdent sans aucun intérêt. Le jeu d’acteur est pitoyable: entre ceux qui jouent mal et ceux qui surjouent on est servi. D’habitude j’arrive à sortir un ou deux acteurs du lot dans ce genre de bouse cinématographique mais là, même en essayant d’être le plus gentil possible, je n’y arrive pas. Et c’est dur d’écrire cela car ce sont des acteurs que j’aime bien. Si il y a Spip qui joue pas mal, mais comme tout le budget est passé dans le cachet des acteurs, il ne fait que de courtes apparitions. Même les effets spéciaux sont ratés, il n’y en a pas beaucoup et pourtant ils sont foirés. Ce n’est pas drôle non plus, là où un Gaston s’en sort pas trop mal grâce à de bons gags pris dans la BD, ici c’est le néant. Vous l’aurez compris on est face à un navet de la pire espèce. Là où ça devient vraiment intolérable c’est que Spirou et Fantasio c’est une BD qui est faite pour être adaptée, tout est déjà présent il n’y a que des légères modifications à faire et avoir un casting ressemblant. Le plus drôle dans cette histoire c’est qu’une BD hors série est parue en même temps que le film et celle-ci est excellente.En résumé une adaptation catastrophique qui ne mérite même pas de passer à des heures tardives à la télé durant les vacances scolaires.

Ma note : 0/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :