Film : Comme chiens et chats 3 (sorti directement en DVD en septembre 2020)

Critique : Alors « Comme chiens et chats » c’est un film sorti en 2001 qui, sans être génial, était quand même bien sympa avec une histoire drôle, un bon gros méchant (le chat persan était génial) et il y avait Jeff Goblum ce qui est toujours une qualité. Bizarrement, ils ont décidé en 2010 de faire un deuxième opus. Alors que le budget avait été augmenté, le second film était déjà moins bien mais était quand même regardable. En gros, ça sentait le réchauffé mais pas encore le sapin. 10 ans plus tard, de manière encore plus bizarre, un 3ème film voit le jour. Ce film a vu son budget fondre par rapport aux autres opus (seulement 17 millions de dollars) et il est sortit directement en DVD. Alors, est-ce qu’un film sorti de nul part dont tout le monde a oublié les premiers opus et dont le budget a été divisé par 8 peut être bon ? Peut-être mais pas ici. Ce film c’est de la merde, il n’y a rien à retirer tout est mauvais. Et franchement, je suis triste de dire cela car j’aime bien le premier film. Donc le pitch, après les problèmes avec les chats, ces derniers ce sont alliés aux chiens pour former le P.R.O.U.T., une association qui a pour but de surveiller la planète pour éviter les dissidences entre ces deux ennemis héréditaires et garder l’harmonie avec les humains. Mais une nouvelle association le C.A.C.A. a un plan pour faire déjouer tout cela. Voilà voilà nous nous retrouvons donc avec une lutte entre le P.R.O.U.T. et le C.A.C.A. tout est dit. L’histoire est nulle. Là où on avait des complots diaboliques qui avaient un minimum de gueule dans les deux premiers films, ici on a un plan tout pourri monté par un cacatoès. C’est un complot mondial mais tout se passe dans un périmètre de 250 mètres. Il n’y a aucun rebondissement. Le récit a l’allure d’un encéphalogramme plat tout au long du film et la fin est, bien sûr, totalement affligeante. L’humour est inexistant. Les effets spéciaux sont horribles, tout est fait avec un fond vert dégueulasse (ils ne se cachent même pas puisqu’on nous le montre pendant le défilement du générique). La partie avec les humains est inintéressante et n’apporte rien à part rajouter des minutes à ce supplice et dire que les téléphones pour les ados c’est mal. Le seul truc qu’on ne peut pas reprocher, c’est que le travail avec les animaux est bien fait, le dresseur a fait son boulot et on ne devrait retrouver que son nom au générique puisque c’est le seul qui a fait un travail correct. L’avantage avec ce genre de film c’est qu’il passe plutôt inaperçu lors de leur sortie et que donc peu de personnes se feront couillonner en l’achetant.

Ma note : 0.5/10.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :